Les bienfaits du ginseng panax pour la santé et l’apparence de la peau

ginseng et santé de la peau

Longtemps prisé pour ses bienfaits cosmétiques, les recherches récentes commencent à faire la lumière sur les effets bénéfiques du ginseng Panax sur la santé de la peau. 

Un nombre croissant de recherches montrent que les ginsénosides et leurs métabolites peuvent lutter contre le rayonnement ultraviolet qui induit des lésions cutanées, ce qui a de grandes implications pour la lutte contre la détérioration de la peau liée à l’âge.

Recherche sur le ginseng et la santé de la peau

Étude 1 : L’extrait de racine de ginseng rouge mélangé à Torilus fructus et Corni fructus améliore les rides du visage et augmente la synthèse du procollagène de type I sur la peau humaine : une étude randomisée en double aveugle contrôlée par placebo

Le département de dermatologie de l’université nationale de Séoul a récement mené un étude sur 24 semaines dans laquelle 82 femmes âgées en moyenne de 52 ans ont reçu 3 grammes d’extrait de ginseng Panax par jour. 

Au cours de l’observation, l’équipe de recherche a mesuré objectivement les rides du visage, la teneur en eau de l’épiderme, l’élasticité de la peau, l’érythème et la pigmentation de la peau. Après avoir analysé les échantillons de peau du visage des participantes après le traitement, les chercheurs ont constaté une nette amélioration de leurs rides au visage. En outre, leur expression du gène et de la protéine procollagène de type I a également été accrue. 

Bien qu’il y ait eu des améliorations significatives sur un certain nombre de paramètres, l’étude n’a pas démontré de différences significatives dans la teneur en eau mesurée de la peau, la pigmentation de la peau, l’épaisseur et l’élasticité de la peau. 

Etude 2: Effets de l’extrait de ginseng rouge sur le vieillissement cutané induit par l’irradiation UVB chez la souris sans poils

Le but de cette étude était d’évaluer les effets de l’extrait de ginseng rouge de Corée sur l’irradiation UVB causant le vieillissement de la peau chez les souris sans poils. Les chercheurs ont déterminé les effets de la supplémentation en ginseng en mesurant les rides de la peau, l’immunohistologie et l’expression du procollagène de type I et de la MMP-1. L’analyse a montré qu’un complément alimentaire contenant 2,5% d’extrait de ginseng rouge de Corée avait un effet inhibiteur significatif sur la formation de rides suite à une exposition chronique aux rayons UVB. 

Il a en outre été découvert que ces avantages découlaient de la capacité du ginseng à arrêter la dégradation du collagène . En d’autres termes, il n’a pas été démontré que le ginseng favorisait la production de nouveau collagène, mais était capable de préserver le collagène existant du rat.

Etude 3 : Effet photoprotecteur du ginseng rouge sur les dommages cutanés chroniques induits par les rayons ultraviolets chez la souris sans poils

Une autre étude, réalisée par une équipe de recherche sud-coréenne, visait à déterminer si le ginseng Panax pouvait traiter les effets du rayonnement UV sur la peau de souris sans poils, telles que rides profondes, infiltrations de cellules, augmentation de l’épaisseur de la peau et hypertrophie des kystes kératinisants. 

Après avoir traité les souris sans poils avec un supplément diététique de ginseng rouge de Corée, le groupe de recherche a observé une  diminution des scores de rides, une augmentation de la cellularité dermique et une réduction des kystes dermiques . 

Etude 4 : Le composé K induit l’expression du gène de l’hyaluronane synthase 2 dans les kératinocytes humains transformés et augmente l’hyaluronane dans la peau de souris sans poils.

L’un des métabolites les plus courants dérivés des ginsénosides est le composé K, qui a été impliqué dans l’amélioration de la santé de la peau. Le service de recherche et développement d’Amore-Pacific Corporation a mené une étude pour tester ces prétendues allégations de santé. 

Après que le groupe de recherche ai traité la peau de souris sans poils avec le composé K, ils ont observé une augmentation de la quantité d’hyaluronane (HA) dans l’épiderme et le derme papillaire de la souris . Cette étude suggère que l’application topique du composé K pourrait prévenir, voire améliorer, les détériorations de la peau conduisant à la xérose et aux rides. Reste à savoir si la consommation orale du composé K produira ces mêmes avantages. 

Conclusion

Le ginseng Panax continue de montrer des résultats prometteurs dans la lutte contre la détérioration de la peau liée à l’âge, ce qui en fait une solution potentielle pour ceux qui cherchent à préserver la santé et la longévité de leur peau.

Plus de recherches sur le ginseng Panax


5/5 (1 Review)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partage

Partagez ça avec vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer