Aloe Vera pour l’acné – la vérité sur ses utilisations et comment cela fonctionne vraiment

aloe vera et acne

Existe-t-il des preuves que l’utilisation de l’aloe vera pour traiter l’acné puisse aider à améliorer votre peau? Il existe de nombreux remèdes maison pour l’acné qui circulent sur Internet, mais comment êtes-vous censé savoir lesquels fonctionnent réellement? Il n’y a pas toujours une tonne de recherches professionnelles sur les remèdes maisons, car le monde médical ne les prend pas toujours aussi au sérieux que les pilules ou les crèmes formulées dans un laboratoire. Mais certains remèdes naturels existent depuis si longtemps que les chercheurs aimeraient simplement savoir si nos ancêtres avaient raison. L’aloe vera est l’un de ces remèdes, la réputation des ses effets bénéfiques pour la peau n’est plus à faire. La trace écrite de l’aloe vera à des fins médicinales remonte à près de 6 000 ans et est toujours utilisée de nos jours.

Certaines études montrent qu’il peut être utile contre les brûlures, les plaies légères et certaines infections, mais nous nous sommes demandé si vous pouviez utiliser efficacement l’aloe vera pour traiter l’acné. Les résultats ont été mitigés. Il semble que l’utilisation de l’aloe vera pour l’acné puisse aider dans une certaine mesure, mais il vaut mieux l’utiliser en complément d’un système complet de traitement de l’acné. Cet article approfondira certaines des recherches qui expliquent ce que l’aloe vera peut faire pour votre peau, examinera les causes de l’acné et celles que l’aloe vera peut traiter, et répondra à certaines des questions les plus fréquemment posées sur l’utilisation de l’aloe vera pour le traitement de l’acné.

Résumé:

  • L’aloe vera a été utilisé par les cultures égyptienne antique, chinoise, perse, grecque et romaine
  • Les recherches actuelles ne sont pas concluantes en raison de la grande variété de types d’aloe vera et de son caractère instable
  • L’aloe vera pourrait aider à combattre l’inflammation , mais pas le type d’inflammation qui cause l’acné
  • L’Aloe Vera contient de nombreuses vitamines et des antioxydants qui pourraient expliquer sa réputation de cicatrisant
  • Bien que l’aloe vera soit antibactérien, il ne combat pas les bactéries qui causent l’acné
  • La principale raison pour laquelle l’aloe vera n’est probablement pas aussi efficace que les traitements plus classiques de l’acné est qu’il ne peut pas pénétrer très profondément dans la peau.
  • Certains produits de traitement de l’acné sont très durs pour la peau, et l’aloe vera peut être un complément apaisant
  • Le gel est le moyen le plus courant d’utiliser l’aloe vera pour traiter l’acné, mais pour certaines personnes, l’ingestion de petites quantités de jus d’aloe vera peut être bénéfique.

Qu’est-ce que l’Aloe Vera?

Avant de plonger dans l’histoire de l’aloe vera, les résultats déroutants de diverses études sur l’aloe vera et son efficacité pour le traitement de l’acné, demandons-nous de quoi s’agit-il? L’aloe vera est une plante succulente qui s’épanouit généralement dans les zones sèches et chaudes, telles que l’Inde du Sud, l’Afrique du Nord ou le Sud-Ouest américain. Ses feuilles sont longues et coriaces, mais ce ne sont pas des feuilles d’érable ou de sycomore. Les feuilles d’aloe vera sont épaisses et, lorsque vous les coupez, elles révèlent un gel transparent au milieu. Bien que certaines personnes utilisent l’épaisseur extérieure des feuilles pour traiter divers problèmes de santé, cet article traite principalement des utilisations du gel à l’intérieur. Bien qu’il contienne 99% d’eau, il contient plus de 75 autres composés : vitamines, minéraux, enzymes et autres pouvant avoir un effet positif sur la peau.

Si vous avez déjà utilisé l’aloe vera pour soigner un coup de soleil, vous n’êtes probablement pas allé acheter une plante d’aloe vera. La plupart des gens achètent les gels d’aloe vera que vous pouvez trouver en magasin bio. Ceux-ci sont parfaits pour les coups de soleil, mais obtenir votre aloès directement de la plante pourrait être meilleur pour votre acné.

Un bref résumé d’une longue histoire

Bien que les recherches actuelles soient sombres, l’aloe vera est utilisé à des fins médicinales depuis des siècles. Les premières traces écrites remontent à 2200 av. J.-C. en Mésopotamie. L’aloès est documenté sur des planches d’argile comme un moyen d’aider à purifier les intestins des démons. Il est également documenté dans le «papyrus Eber», un document égyptien décrivant divers médicaments, écrit en 1550 av. J.-C. L’aloe vera était utilisé dans la Grèce antique, à Rome et en Chine. Certains documents en font état en Europe au cours du Moyen- Âge.

Aujourd’hui, l’utilisation la plus populaire de l’aloe vera est de soulager la douleur causée par les coups de soleil, mais il a été utilisé beaucoup plus dans le passé. Selon certaines sources, Cléopâtre l’aurait utilisée dans sa routine quotidienne de soin de la peau, tandis que d’autres sources affirment qu’Alexandre le Grand s’en est servi pour soigner les blessures de ses soldats. Beaucoup de ces cultures ont ingéré le jus d’une plante d’aloe vera, citant son utilité pour garder le tube digestif en bonne santé.

Ceci est probablement dû au fait que l’aloe vera est un laxatif, ce qui pourrait aider à nettoyer l’intestin de toute bactérie nocive. Des recherches menées au cours des 10 à 20 dernières années ont montré que nos intestins contiennent un équilibre très délicat de bactéries qui peuvent affecter tout notre corps, et de nombreux maux pourraient être liés à un déséquilibre bactérien. Si nous voulons prouver que nos ancêtres savaient ce qu’ils faisaient, nous devons trouver un moyen plus fiable d’étudier l’aloe vera.

Le problème avec l’étude de l’Aloe Vera

Les recherches sur les effets médicinaux de l’aloès ne manquent pas. Le problème, c’est que beaucoup d’études ne sont pas d’accord, si elles parviennent à une conclusion solide. Tout ce que la communauté scientifique peut nous dire de mieux, c’est que, sur la base de ses propriétés, l’aloe vera devrait, en théorie, pouvoir aider à traiter les troubles inflammatoires, à combattre les bactéries et à accélérer la guérison des plaies. Mais ils ont du mal à trouver des preuves. Évidemment, vous ne devriez jamais vous lancer dans une étude à la recherche d’un résultat particulier, car cela pourrait fausser les données, ce qui pourrait expliquer en partie la confusion. Cependant, le plus gros problème semble être le nombre d’espèces d’aloès et l’instabilité de ses composés.

Il existe plus de 400 espèces d’aloès et chacune d’entre elles est légèrement différente. Les variations peuvent avoir un impact important sur la manière dont les différents gels interagissent avec votre corps. L’aloe vera est l’un des aloès les plus populaires étudiés par la communauté médicale, mais ce n’est pas le seul et sa variété peut créer de la confusion. Certaines études portent sur plusieurs souches d’aloès, alors que d’autres en étudient une en particulier, ce qui aboutit à de nombreuses données peu concluantes.

Outre ce problème, certains composés de tous les aloès sont généralement instables. L’aloès contient des polysaccharides, qui sont un type de glucide. Certains des facteurs de stress courants dans la recherche, tels que la chaleur, l’acidité ou le temps qui passe, peuvent s’effondrer et affecter la nature chimique de l’aloès. Ces changements au laboratoire pourraient donner l’impression que l’aloès est moins efficace qu’il ne le serait en réalité, sans certaines des conditions imposées par la recherche. En raison de ces problèmes, il n’existe aucun verdict solide concernant l’utilisation de l’aloe vera pour le traitement de l’acné, mais nous explorerons certaines de ses possibilités.

Aloe Vera pour l’acné et l’inflammation

L’aloe vera est réputé être bon pour les coups de soleil en raison de ses propriétés anti-inflammatoires. Lorsque votre peau est blessée, en raison d’une coupure, d’une brûlure ou même de l’acné, votre peau tente de se protéger avec une réaction inflammatoire. Cela peut aider à la protéger contre de nouvelles blessures et à isoler le problème afin qu’il ne se propage pas, mais souvent, la réponse inflammatoire réagit de manière excessive et l’inflammation peut devenir une partie du problème. Les brûlures légères en sont un bon exemple, mais l’acné l’est tout autant. L’acné est causée par l’inflammation de la peau et la fermeture des pores, emprisonnant souvent l’huile et les bactéries sous la surface. Cela conduit à une inflammation supplémentaire lorsqu’une infection mineure se produit, mais sans l’inflammation d’origine, l’acné pourrait ne pas avoir existé en premier lieu.

Certaines sources recommandent l’aloe vera pour le traitement de l’acné, car il peut prévenir l’inflammation, mais comme dans la plupart des recherches sur l’aloe vera, personne n’est sûr que ce soit le cas. C’est vrai, l’aloe vera est agréable sur un coup de soleil, mais même s’il peut réduire l’inflammation causée par les brûlures, cela ne veut pas dire qu’il peut réduire toutes les formes d’inflammation. Même si votre système immunitaire est responsable de l’inflammation, celle-ci est déclenchée par diverses sources et peut avoir un impact sur les mécanismes de l’inflammation. Selon certaines recherches, l’aloès (espèce non précisée) pourrait en réalité aggraver l’inflammation causant l’acné .

D’autres recherches ont montré que l’aloe vera pouvait réduire les rougeurs et l’inflammation aussi efficacement qu’une crème à l’hydrocortisone, un traitement médical plus traditionnel de l’inflammation. Il existe de nombreuses preuves contradictoires en ce qui concerne l’aloe vera. Si vous souhaitez utiliser l’aloe vera pour le traitement de l’acné, considérez cela comme une expérience et, si cela ne vous aide pas, essayez quelque chose de nouveau.

Aloe Vera et cicatrisation

Croyez-le ou non, l’acné est techniquement une sorte de blessure, ce qui signifie que certaines substances cicatrisantes peuvent aider. Encore une fois, les recherches sont contradictoires, mais de nombreuses sources semblent d’accord pour dire que l’aloe vera peut aider à accélérer le processus de cicatrisation des plaies. Cela est dû en grande partie à ses vitamines et à ses antioxydants.

L’Aloe Vera est riche en vitamines A , C et E, qui sont toutes des antioxydants. Les antioxydants combattent les radicaux libres dans le corps, ce qui peut provoquer la mort prématurée des cellules et causer de nombreux problèmes, y compris l’acné. Les radicaux libres nuisent aux cellules qui peuvent déclencher une réaction inflammatoire et causer de l’acné. Les antioxydants ne sont donc jamais un mauvais ajout au traitement de l’acné. Selon une étude sur les effets des antioxydants sur la cicatrisation des plaies , ceux-ci ont le potentiel de réduire le stress oxydatif, ce qui signifie qu’une plus grande quantité d’énergie peut être dépensée pour guérir la plaie.

Cela signifie que l’aloe vera pourrait aider à guérir l’acné plus rapidement, ce qui serait formidable, car personne ne veut que l’acné dure plus longtemps que prévu, mais une guérison rapide peut également prévenir l’hyperpigmentation. Lorsque votre peau est blessée, votre corps envoie de la mélanine sur le site de la blessure pour faciliter la réparation. Plus la mélanine reste longtemps autour de la plaie, plus la pigmentation sera déposée sur la peau. Cela peut concerner particulièrement les peaux asiatiques, latino-américaines, noires ou afro-américaines, souvent sujettes aux cicatrices d’hyperpigmentation plus graves dues à l’acné, par rapport aux personnes à peau claire. Si vous avez la peau foncée, vous savez que certains produits ou remèdes maisons prétendent éliminer les taches d’hyperpigmentation. En réalité, l’aloe vera est différent et sans danger pour tous les types de peau. Cela n’allège pas les cicatrices après coup, cela aide simplement à les prévenir en accélérant le processus de guérison et en limitant la quantité de mélanine supplémentaire absorbée par la peau. 

Aloe Vera et Bactéries

La recherche sur l’aloès peut s’accorder sur le fait qu’elle possède des propriétés antibactériennes. Enfin, il existe des preuves solides que l’aloe vera contre l’acné est une solution plausible! Eh bien, pas exactement. En ce qui concerne les bactéries, l’aloe vera pour l’acné se heurte au même problème que l’inflammation. Différentes infections sont causées par différentes bactéries. Même si des études ont montré que l’ aloe vera est efficace pour lutter contre Staphylococcus , il ne se s’est pas révélé efficace pour tuer les bactéries primaires associées à l’acné, Propionibacterium acnes.

Bien que l’inflammation soit maintenant considérée comme la principale cause de l’acné, les bactéries n’aident certainement pas. Sans bactéries, lorsque votre peau serait enflammée, elle piégerait tout simplement l’excès de sébum et causerait quelques points noirs ou blancs. Les bactéries sont responsables de l’acné plus enflammée, comme les boutons et les kystes. Une fois que les bactéries de l’acnés sont piégées sous la surface de votre peau, elles se nourrissent de l’huile ainsi piégée et leur nombre augmente jusqu’à ce que le pore devienne une petite infection. Votre système immunitaire envoie des agents combattre les bactéries, et les deux meurent généralement en cours de route, générant le pus qui donne aux boutons leur couleur blanche ou jaune.

Pour les kystes , le système immunitaire ne parvient pas à vaincre l’infection. Au lieu de cela, les bactéries de l’Acnes (Propionibacterium acnes.) libèrent un produit chimique qui colle aux cellules de votre peau et incite le système immunitaire à penser que votre peau est en fait une bactérie. Les agents du système immunitaire combattent vos propres cellules, ce qui donne le temps à la bactérie de se développer sans entrave et décompose vos cellules, permettant ainsi à l’infection de se propager plus largement et plus profondément, créant ainsi un kyste.

L’Aloe Vera peut être antibactérien, mais s’il ne peut pas combattre Propionibacterium acnes, ces propriétés antibactériennes ne feront pas la différence pour votre acné.

Un paradoxe d’absorption

Même si l’aloe vera peut réduire l’inflammation, combattre les bactéries et favoriser la cicatrisation des plaies, il se peut qu’il ne fasse pas beaucoup de différence avec l’acné. En effet, l’aloe vera ne pénètre pas très bien dans la peau. Contrairement à de nombreux produits de traitement de l’acné, il n’entre pas dans les pores et n’absorbe pas dans les couches inférieures de la peau; il repose simplement sur le dessus, là où il est moins susceptible d’avoir un impact significatif sur l’acné.

Cependant, curieusement, quand l’aloe vera est mélangé à d’autres agents topiques luttant contre l’acné, il peut aider ces produits à pénétrer plus profondément dans la peau. Selon cette étude , lorsque l’aloe vera est appliqué seul sur la peau, les effets sont minimes. Mais combiné avec d’autres ingrédients anti-acné, il peut améliorer leur efficacité.

Bien que la plupart des recherches sur l’aloe vera soient peu concluantes ou en opposition directe avec d’autres recherches sur l’aloe vera en raison de leur sensibilité naturelle à la variation expérimentale, la plupart des chercheurs semblent s’accorder sur le fait que l’aloe vera peut aider à l’absorption. Cette étude et cette étude ontégalement révélé que l’aloe vera n’est pas trop efficace pour s’absorber, mais qu’il peut aider d’autres substances à s’absorber dans la peau.

Compléter votre routine quotidienne de soins de la peau avec de l’aloès

Selon les recherches actuelles, il n’est pas clair si l’aloe vera pour le traitement de l’acné est efficace ou non. Il y a trop de variables expérimentales inhérentes à l’aloe vera et à l’aloès dans son ensemble, mais même les articles les plus optimistes admettent que l’aloe vera ne peut remplacer d’autres produits typiques pour l’acné, comme le peroxyde de benzoyle ou les rétinoïdes. Cela pourrait être le complément parfait par contre.

De nombreux produits de traitement de l’acné sont très agressifs pour la peau afin de réduire la production d’huile, d’ exfolier la peau ou de tuer les bactéries responsables de l’acné. Toutes ces choses oublient que la racine de l’acné est en réalité une inflammation. Les produits durs ou les frottements rugueux enflamment facilement la peau, ce qui signifie que vos produits de traitement de l’acné pourraient effectivement contribuer à votre acné, et non la réduire. Une façon de prévenir cette inflammation est d’appliquer un anti-inflammatoire doux, comme l’aloe vera. Si vous ajoutez une très fine couche d’aloe vera sur votre peau après avoir appliqué vos autres produits de soin de la peau, cela pourrait prévenir une inflammation nocive et aider à garder votre peau claire.

Mais au lieu d’ajouter une toute autre étape à votre routine, qui est probablement déjà longue de plusieurs étapes, vous pouvez acheter des produits qui utilisent déjà le pouvoir calmant de l’aloe vera.  Il est important de réduire les bactéries et d’éliminer l’excès d’huile et les cellules mortes de la peau, mais si vous enflammez votre peau, vous annulez beaucoup de ces progrès. Utilisez des produits qui combinent des ingrédients de confiance pour lutter contre l’acné tels que le peroxyde de benzoyle et l’acide salicylique à des concentrations faibles et sûres qui n’irritent pas votre peau, avec des ingrédients naturels qui aident à réduire les rougeurs, combattent les bactéries et empêchent les irritations, tels que l’aloe vera et l’extrait de thé vert.

Boire du jus d’aloe vera

Vous pouvez également utiliser l’aloe vera pour traiter l’acné en buvant du jus ou du gel d’aloe vera. Les recherches sur l’application topique d’aloe vera abondent, même si elles sont souvent contradictoires, mais les recherches sur les effets de la consommation d’aloe vera sont beaucoup plus limitées. La plupart des sources qui discutent des avantages de boire du jus d’aloe vera sont des sites Web d’engouement pour la santé qui ne sont généralement pas fiables. Pourtant, nous avons des cas de personnes buvant du jus d’aloe vera pour soulager divers maux à travers l’histoire.

D’après les recherches que nous avons pu constater, le fait de boire du jus d’aloe vera présente plusieurs avantages, mais présente également plusieurs inconvénients. Avant de boire du jus d’aloe vera, vous devez absolument consulter votre médecin. Il est connu pour réduire le sucre dans le sang, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur les personnes atteintes de diabète ou d’autres problèmes liés à la glycémie. Il est également important de se rappeler que l’aloe vera est un laxatif puissant et peut provoquer des diarrhées ou des crampes si le latex est consommé en interne.

Malgré les mises en garde, le jus d’aloe vera présente certains avantages potentiels. Une petite quantité peut aider à traiter l’indigestion. Une étude a montré que cela pourrait accélérer la cicatrisation de la plaie. Si le jus d’aloe vera est un choix sûr pour vos besoins médicaux, cela peut valoir la peine d’essayer, mais dans l’ensemble, nous recommandons définitivement un système de traitement complet de l’acné par rapport à l’aloe vera pour l’acné.

Questions fréquemment posées

Q. Je pensais que l’aloe vera était supposé être anti-inflammatoire, mais cela rend ma peau plus rouge. Devrais-je en appliquer plus?

R. Non, c’est peut-être un signe que vous appliquez trop. Les propriétés cicatrisantes de l’aloe vera favorisent la croissance de nouvelles cellules et aident la peau à se débarrasser rapidement de ces nouvelles cellules, en maintenant votre peau au frais. Mais si le processus se déroule trop rapidement, l’aloès risque d’irriter les nouvelles cellules de la peau. Cela peut entraîner des rougeurs, des démangeaisons et une desquamation, susceptibles de causer de l’acné. Lorsque vous utilisez l’aloe vera pour traiter l’acné, veillez à en prendre de petites quantités et à bien écouter votre peau. Ce n’est pas grave si ce n’est pas le bon choix pour vous.

Q. L’aloe vera peut-il obstruer les pores?

R. C’est une excellente question et nous nous demandions la même chose. Lorsque vous l’appliquez à un coup de soleil, il semble recouvrir la peau de manière à obstruer les pores. Nous avons constaté que l’aloès provenant directement de la plante ne boucherait certainement pas les pores, contrairement au gel trouvé dans les épiceries. Le gel d’aloe vera du magasin contient souvent des conservateurs et des compléments qui pourraient obstruer vos pores ou irriter votre peau.

Pour en savoir plus sur les effets de l’aloe vera sur la peau

5/5 (1 Review)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This

Partage

Partagez ça avec vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer